mercredi 30 mai 2012

Des hirondelles ont fait mon printemps

Un mariage !! Voilà, on était invités au mariage d'un couple d'amis.
aaah ça fait longtemps que je cherchais une excellente occasion de cogiter et de coudre non pas une, non pas deux, mais trois tenues ! (ma fille - mon fils - moi même.)

Monsieur ne compte pas, il est trop grand ; moi au dessus d'1m60, je ne couds plus, non mais t'imagines comment c'est long des jambes d'adulte normalement constitué ?! (ce qui devrait te donner un indice sur ma taille...)

Bon, pour moi c'était réglé, c'est la robe de jeune fille en fleurs, vu précédemment dans Prison Break sur ce blog, ici même
J'en ai fait des croquis, j'en ai eu des idées, j'en ai cherché des associations de tissus... au départ pour ma fille je voulais faire une robe tablier, exactement comme ça :


ces photos viennent du blog de Madicouette

J'adôôôre le côté petite fille modèle, Martine à la campagne, toussa... j'assume totalement (enfin sur ma petite fille)
Et puis comme elle est assez éloignée de la petite fille modèle, faut bien compenser... et elle aura bien le temps de porter des fringues d'ado, pour l'instant, c'est encore ma petite fille et c'est encore moi qui peux choisir ses vêtements ! Nonmého

Mais pour cette robe je n'avais pas de patron... 
"Feignasse!" tu vas me dire, (et t'auras raison) "trop facile à faire ce patron, c'est qu'une jupe froncée sur une ceinture, avec un empiècement devant et 2 bretelles!" ben ouais, je sais... je trouve même pas d'excuses, j'aurais pu la faire cette robe, mais j'avais vraiment pas envie de tâtonner. Et puis il y a des gens avant moi qui se sont pris la tête sur des patrons enfants, alors il faut bien leur rendre justice, donc j'ai jeté mon dévolu sur du japonais, au moins avec eux, jamais de souci, tout tombe impec !

donc, j'ai choisi la "tunique ouverte dans le dos" qu'elle s'appelle, d'après le livre suivant : 

ce livre est un de mes préférés chez les japonais, plein d'idées, les modèles sont vraiment mignons et simples à réaliser en apparence, et puis ils donnent des idées d'associations de modèles, le petit plus sympa !
et une jupe qui tourne, d'après un autre livre japonais mais oh, je vais pas te mettre en photo toute ma bibliothèque non plus.

et en vrai ça donne quoi ? ben ça donne ça : 

rrhôôô elle fait sa timide mais personne n'est dupe !
Voile de coton à motifs hirondelles, Mondial Tissus
(d'où le titre de ce billet, oui je sais, c'est tiré par les cheveux)

On voit rien, je sais. Monsieur était plus occupé à photographier les mariés que ses propres enfants dans leurs tenues d'apparat. On voit qu'il a le sens des priorités. 
Bref ('tain, on peut plus dire bref sans penser à "Bref...", ça me soûle) donc bref, en résumé, y a que 2 photos de la tenue de ma fille. la seconde arrive, mais je fais durer un peu le suspens quand même.

Et pour la tenue de mon fils, j'ai pas cherché très longtemps. Je voulais absolument qu'il soit assorti à sa soeur, qu'il porte un gilet sans manches noir et une cravate. Si tu fais l'équation, ça donne
Gilet sans manches + cravate + forcément, une chemise + couleurs de la tenue de sa soeur = tenue quasiment trouvée, héhé. 

J'ai triché un peu en achetant un pantacourt rose corail (j'ai dit à mon fils qu'il était orange, boouh la mauvaise mère !) chez Z*ara la rousse, pour ma défense j'ai dépensé que 15 € et gagné tout plein de temps : sans compter l'économie d'un crise de nerfs quasi certaine sur les touts petits passants de ceinture et la braguette chiante à poser.

Après, c'est que du bonheur des soirées entières (mais genre jusqu'à 2h du matin, si si, j'ai le sens du sacrifice moi) à coudre un gilet réversible (mais je m'en fous qu'il soit réversible moi), une tunique avec patte de boutonnage (ggnnii) et une cravate. 

Je compte plus les points à la main que j'ai dû faire pour cette tenue (j'ai normalement horreur de ça, là c'est bon, je crois que je suis vaccinée) mais au final j'ai le plaisir et l'honneur de te dire que je suis plutôt fière de moi : 

 Le beau gosse à gauche, c'est mon fils dans sa tenue cousue par sa Môman.
Le beau gosse à droite, c'est le fils des mariés. 

 OOOooh si c'est pas mignon ça, un câlin de 5 secondes, juste le temps de la photo quoi !
Et sinon, tu la vois bien la cravate assortie à la tunique de sa soeur ? 

En mode "chuis beau, quoi que je fasse..."
Oui bon, je t'ai déjà dit que mon objectivité avait subitement disparu un beau jour d'août 2004

Par contre ce que je lui ai caché à mon Joshua, en plus de la couleur réelle de son pantacourt, c'est que le gilet est tiré d'un bouquin japonais initialement destiné aux petites filles... 

4 commentaires:

  1. Je découvre ton blog depuis aiguillez-moi. Bravo, et pour tes réalisations et pour ta prose, j'aime beaucoup, et je suis un brin jalouse des jolies robes et tenues que tu couds pour toi, voilà qui pourrait être une motivation pour retrouver ma ligne de jeune fille, ah j'oubliais que je n'ai jamais eu de véritable ligne de jeune fille ;)

    RépondreSupprimer
  2. He bien merci beaucoup ! bienvenue à toi, si j'ai bien suivi tu t'es lancé récemment toi aussi dans la création et l'aventure bloguesque !

    RépondreSupprimer